Logo de COSEPAC

Le 7 décembre 2017

L’honorable Catherine McKenna
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique
200, boulevard Sacré-Cœur
Gatineau (Québec) K1A 0H3

Madame la Ministre,

Je vous écris pour vous informer que le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) effectuera une évaluation d’urgence des populations de truites arc en ciel des rivières Thompson et Chilcotin, dans le centre-sud intérieur de la Colombie Britannique. La décision relative à cette évaluation a été prise à la suite de la réception d’une requête, le 21 novembre 2017, demandant au COSEPAC d’effectuer une évaluation d’urgence comme le permettent les articles 28.1 et 28.2 de la Loi sur les espèces en péril (LEP). Cette requête contenait des données biologiques justificatives pertinentes indiquant que la survie de l’espèce est menacée de façon imminente et que l’effectif de la remonte semble avoir connu un déclin important.

Nous prévoyons procéder à l’évaluation d’urgence au plus tôt en 2018 et nous transmettrons nos résultats aux membres du Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril (CCCEP) et à vous très peu de temps après.

Veuillez agréer, Madame, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Signature de Rick Taylor

Eric B. (Rick) Taylor
Président, COSEPAC

Département de zoologie
Université de la Colombie-Britannique
Vancouver (Colombie­ Britannique)
V6T 1Z4

c. c. -- Robert McLean, directeur général
Direction de l’évaluation et des affaires réglementaires
Service canadien de la faune

c.c. – Membres du Conseil canadien pour la conservation des espèces en péril